Accès durable à l’eau potable et à l’assainissement pour les communautés rurales de la municipalité de Machacamarca

État : En cours | Nombre de bénéficiaires : 40 familles, soit 280 personnes

Durée du projet : 2018/2019, 12 mois

Lieu : Communautés de Toraca Baja, Tres Pozos et Alantanita Caravi, municipalité de Machacamarca, province de Pantaleón Dalence, Bolivie

Partenaire local

SERVITIHUM (Servicio Tecnico Integral Humanitario) est une organisation non-gouvernementale créée en 2001. Sa mission en tant qu’association à but non lucratif est d’aider les populations les plus vulnérables à travers l’exécution de projets pour le bénéfice des populations. En particulier, l’association apporte une aide aux régions marginalisées ou aux régions qui rencontrent des difficultés en termes de besoin basiques tels que la santé, l’éducation, le logement, l’environnement, la sécurité alimentaire.

La problématique

La sécheresse de l’année 2016 provoquée par El nino Godzilla a asséché le lac Poopo et a diminué les conditions de vie des communautés de Machacamarca qui n’ont pas accès à l’eau potable. Ces populations doivent effectuer 2 à 5 km pour en disposer. Cette carence implique un manque d’hygiène et de santé et impacte l’éducation des enfants qui passent beaucoup de temps à se déplacer, parfois sur des chemins non praticables et non sécurisés, au lieu d’aller à l’école.
Par ailleurs, les maisons ne disposent pas d’installation sanitaire et les habitants sont obligés de faire leurs besoins dans la nature à même le sol. Cela contamine les nappes souterraines et dissémine des maladies.
L’approvisionnement en eau potable à travers la construction de puits constitue donc une priorité pour ces populations afin de régler les problèmes de santé et de sécurité alimentaire. Aussi, la mise en place de latrines est une alternative en termes de traitement des excréments humains qui permettra la diminution des maladies infectieuses.

Objectifs/activités

L’objectif global est l’amélioration des conditions de vie des 280 bénéficiaires des communautés rurales de Toraca Baja, Tres Pozos et Alantañita Caravi.

L’objectif spécifique est la mise en place d’un service d’eau potable pérenne et d’un système d’assainissement ainsi que la diffusion des bonnes pratiques d’hygiène et de préservation de l’environnement.

  • Construction de 30 puits équipés de 30 pompes manuelles dans les communautés de Tres Pozos, Toraca Baja et Alantañita Caravi.
  • Construction de 10 latrines écologiques familiales dans la communauté de Toraca Baja.
  • Formation des bénéficiaires à la bonne utilisation et l’entretien des pompes, des puits et des latrines et, création d’un Comité de Gestion composé de membres de chacune des communautés. Il assurera la bonne gestion des infrastructures et les petites réparations si nécessaires.
  • Formation des bénéficiaires aux bonnes pratiques alimentaires, sanitaires et environnementales.

Les bénéficiaires

Le nombre de bénéficiaires est réparti selon les deux composantes du projet :

1) Construction des puits à pompes manuelles :
– 30 familles Aymara des différentes communautés bénéficieront de puits, soit environ 210 personnes (hommes, femmes et enfants confondus)

2) Construction des latrines :
– 10 familles, soit environ 70 personnes bénéficieront de ces latrines. Le projet de construction de latrines se situe uniquement dans la communauté de Toraca Baja.