« Début Juin, Magali et moi-même sommes partis au Sénégal pour une mission de 15 jours dans le pays. Nous sommes allés à la rencontre de nos partenaires et des bénéficiaires de nos projets.

Nous avons d’abord rencontré l’équipe de Nebeday dans le Delta du Saloum avec lequel nous menons depuis un peu plus d’un an un projet d’adaptation aux effets du changement climatique, notamment à travers des activités :

  • de plantation d’arbres (objectif : 600 000 arbres plantés dans l’année !) et de formation des bénéficiaires au reboisement
  • « d’économie verte » par la production de bio charbon et de miel qui constitue une activité génératrice de revenus pour des groupements locaux de femmes
  • d’éducation citoyenne et environnementale dispensées par Nebeday dans les écoles du Saloum.

Ensuite, nous sommes allés à Thylla pour visiter le projet achevé de la construction d’un dispensaire avec notre partenaire Jappo Liggeye Thylla. Nous y avons rencontré des femmes bénéficiaires qui nous ont fait part des changements positifs apportés par ce centre concernant la santé et l’éducation des enfants du village et des villages alentours.

Avec Jappo, nous avons aussi échangé à propos d’un éventuel futur projet consistant à développer, toujours à Thylla, un centre polyvalent de transformation de céréales qui serait source d’activités génératrices de revenus pour les femmes.

Pour finir notre mission, nous avons rencontré JED, notre partenaire sur trois projets depuis deux ans.
A Thiès et Tivouane, nous avons rendu visite à de jeunes élèves. Leur envie d’apprendre était impressionnante ! Le projet trouve là tout son sens !

Concernant les activités de Matam, nous avons rencontré les équipes en charge des projets de lutte contre l’excision et de lutte contre les violences faites aux enfants des rues. Ces deux projets sont bien lancés, notamment les activités de sensibilisation des enfants, de leurs parents et des acteurs communautaires ainsi que les activités d’accompagnement des exciseuses et des maîtres coraniques vers d’autres pratiques. Des idées de suite et d’élargissement sont déjà bien présentes pour les années à venir pour ces projets.

Clément Reibel, Consultant externe en communication qui a déjà donné des formations au Cercle des ONG de Luxembourg, nous a rejoint lors de notre rencontre avec JED. Il a formé l’équipe de notre partenaire à l’identité visuelle, à la création et à la gestion d’un site web et, à l’utilisation des réseaux sociaux.

L’ensemble des sourires et des remerciements donnés par les enfants et les bénéficiaires au cours de cette mission sont un moteur puissant pour nos partenaires locaux pour continuer les activités en cours mais aussi pour PADEM. Les résultats positifs de tous les projets visités valident notre démarche de développement auprès des populations vulnérables des pays du Sud et le travail accomplit par PADEM.

Les différents projets évoqués pour les années à venir avec chacun des partenaires nous permettront d’amplifier nos actions au Sénégal où les besoins sont toujours plus criants mais où les habitants témoignent toujours aussi d’une certaine force de vie. A ces nouveaux projets, s’ajoutent des partenaires potentiels que nous avons aussi rencontré tel que Futur au Présent (FAP), situé à Ziguinchor en Casamance, qui développe des programmes sociaux à destination des populations les plus démunies ».