Favoriser la protection et l’éducation des enfants de 3 à 6 ans des régions pauvres du Sri Lanka grâce au renforcement des crèches et écoles primaires, et au soutien économique des familles les plus pauvres.

État : En cours | Nombre de bénéficiaires : 300 enfants de 3 à 6 ans et leur famille, ainsi que 50 adolescents

Durée du projet : 34 mois, Mars 2017 – Décembre 2019

Lieu : régions de plantations de thé

Projet financé en accord cadre par le Ministère des Affaires Étrangères du Grand Duché de Luxembourg

Partenaire local

PALM Foundation est une association sri lankaise qui met en œuvre depuis plus de 25 ans des programmes holistiques de développement pour les populations des plantations du centre du pays, ainsi que les villages voisins et reculés. Afin de développer l’autonomisation et de renforcer les capacités des communautés, les projets de PALM Foundation sont mis en œuvre via une approche participative et grâce à la création d’organisations communautaires. PALM Foundation intervient sur des domaines variés tels que :

  • La mobilisation sociale et la développement de la représentation et de la participation des femmes.
  • Le développement d’infrastructures, l’accès à l’eau et à l’assainissement
  • La protection de l’enfance
  • La gestion des ressources naturelles et le développement de l’agriculture biologique
  • La promotion de la santé et de la nutrition
  • La micro finance
  • L’éducation des populations à différentes thématiques : les problématiques de genre et l’égalité des sexes, les droits civiques, la santé et bien-être des personnes âgées, les dangers de l’alcool et autres sensibilisations.

La problématique

La région des plantations de thé au Sri Lanka est une des plus pauvres du pays avec des indicateurs de développement humain en deçà de tous les indicateurs nationaux. Le taux d’alphabétisation des enfants n’est que de 80% alors qu’il est de 95% partout ailleurs. Les conditions de vie insalubres, la malnutrition, la pauvreté, la migration économique des mères contribuent au fort taux de décrochage scolaire et de travail des enfants.

Objectifs/activités

L‘objectif est d’améliorer la qualité de l’éducation primaire et maternelle en offrant un environnement à l’apprentissage des plus petits. Pour ce faire, le projet vise à développer les infrastructures scolaires : rénovation des écoles, ccès à l‘eau, création d‘aires de jeux. Les enseignantes sont également accompagnées dans l’adaptation de leurs méthodes
pédagogiques à la psychologie des plus petits. Afin de prévenir les difficultés scolaires, les familles des enfants les plus pauvres sont accompagnées dans la mise en oeuvre d’activités génératrices de revenus et dans l’amélioration de leur habitat. e projet prévoit également de soutenir les adolescents les plus en difficulté via un accompagnement à la formation professionnelle et à la mise en place d’activités génératrices de revenus. En parallèle, un système communautaire de protection de l’enfance est mis en place dans les 15 villages.

Les bénéficiaires

  • Bénéficiaires directs : 300 enfants de 3 à 6 ans et 50 adolescents des plantations de thés
  • Bénéficiaires indirects : les familles des enfants qui seront accompagnées dans la mise en œuvre d’activités génératrices