Intégration des communautés et scolarisation des enfants Rom des camps de Leposavic et Prizluje

État : Achevé | Nombre de bénéficiaires : 440 personnes

Durée du projet : 2002 – 2012


Partenaire local

D.E.A Mitrovica, Democratization, Education, Advocacy, est une ONG locale créée par les anciens salariés de PADEM au Kosovo.

La problématique

Des progrès ont été réalisés dans les domaines tels que l’éducation, l’usage des langues dans la vie publique et privée. Cependant, ces mesures positives demeurent insuffisantes par rapport aux besoins exprimés. Le fait que les écoles parallèles suivant le programme scolaire serbe et financées par le Ministère de l’éducation et du sport de Serbie, continuent à fonctionner, implique l’existence de fait d’un système scolaire séparé. Les écoles maintiennent les élèves serbes éloignés de la communauté majoritaire et reflètent le manque de confiance vis-à-vis des institutions d’enseignement du Kosovo, ainsi que les craintes pour la sécurité existantes au sein de la communauté serbe. Aujourd’hui au Kosovo, malgré l’existence de quelques initiatives d’écoles partagées entre élèves serbes et albanais, il n’existe souvent aucune possibilité pour ces deux groupes d’avoir des contacts entre eux au sein de l’école et leur simple coexistence dans une même école est souvent difficile à réaliser. Les craintes pour la sécurité ont incité les étudiants serbes à se rendre dans les enclaves pour suivre leur formation, malgré les conditions de transport difficiles et la qualité des services fournis qui y font défaut. Beaucoup d’enfants Rom sont en dehors du système scolaire depuis plusieurs années et ont besoin d’être réintégrés L’accès physique aux établissements dispensant un enseignement en langue maternelle est considéré comme un problème récurrent par les représentants des différentes communautés.

Objectifs/activités

L’objectif du projet était de favoriser l’intégration des communautés Rom déplacées dans la municipalité de Leposavic et vivant dans l’enclave de Prizluje.

Activités menées :

  • Favoriser l’intégration des enfants Rom dans le système éducatif « normal »
  • Rénovation des écoles
  • Paiement du salaire des professeurs
  • Formation professionnelle des mères (activités génératrices de revenus)
  • Organisation d’activités extrascolaires
  • Petit déjeuner à l’école
  • Formation professionnelle des jeunes et des femmes
  • Soutien aux personnes âgées Rom

Les bénéficiaires

  • Bénéficiaires directs : 80 bénéficiaires par an.
  • Bénéficiaires indirects : une centaine de parents.