Non disponible For the sake of viewer convenience, the content is shown below in this site default language. You may click one of the links to switch the site language to another available language.

Fournir un accès durable à l’eau et améliorer les conditions sanitaires des habitants de la communauté d’Agové dans la préfecture de l’Avé au Togo

État : En cours de financement | Nombre de bénéficiaires : 803 personnes

Durée du projet : 1 an

Lieu : Communauté d’Agové, Togo

Partenaire local

La première action de l’ONG ACCP (Action Collective Contre la Pauvreté) a été mise en place en 2014. Depuis cette année, l’ONG ne cesse de se mobiliser pour développer davantage de projets chaque année : formation à l’entrepreneuriat, développement agropastoral, assistance aux mères des enfants défavorisés, promotion des valeurs citoyennes, sensibilisations sanitaires, sociales, économiques, construction d’infrastructures éducatives, d’accès à l’eau potable et à l’assainissement…

Contexte

La pollution de l’eau est un fléau et représente un risque très important pour la population togolaise. Dans les zones rurales, seulement 44% de la population a accès à une source d’eau potable. Les eaux sont polluées par les excréments, les ordures, les eaux usées domestiques ou industrielles, les pesticides. Tous ces polluants stagnent sur les eaux de surface et entrainent la prolifération des bactéries. Ce sont ces mêmes eaux qui sont puisées par les populations, pour se laver, laver leur linge, cuisiner et s’abreuver. Les femmes et les enfants parcourent parfois plusieurs kilomètres au quotidien pour ramener de l’eau potable au village.

Le non-accès à l’assainissement entraine également de grands risques pour la santé des communautés togolaises. En zone rurale, 91% des togolais n’ont pas accès à un assainissement de base. Le manque de structure sanitaire amène les populations à pratiquer la défécation à l’air libre. Les déchets sont consommés par les animaux, ils sont drainés par les eaux de ruissellement vers les cours d’eau. Les enfants jouent parfois parmi ces déchets. Ces derniers sont vecteurs de maladies telles que la fièvre typhoïde, le choléra et les parasitoses, et toute la population y est exposée.

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement de base font partie des piliers fondateurs qui assurent l’émancipation des populations les plus fragilisées et favorisent leur développement. Un changement de comportement des populations et la construction des latrines et des forages sont donc indispensables pour sauvegarder la santé de tous. Ces actions feront ricochet sur l’éducation des enfants, sur l’évolution de la condition féminine et encourageront la création d’activités génératrices de revenus.

La mission

Objectif général : Amélioration des conditions sanitaires et économiques dans la communauté d’Agové.

Objectif spécifique : L’établissement scolaire et la communauté du Village d’Agové ont amélioré leurs conditions de vie grâce à :

  • un service d’eau potable pérenne
  • un système d’assainissement adapté
  • la diffusion de bonnes pratiques d’hygiène
  • la formation professionnelle des femmes et des jeunes d’Agové.

Les activités

  • Construction de deux forages pour l’accès à l’eau potable
  • Construction d’un bloc de 6 latrines à compost
  • Création de trois comités Wash (un par ouvrage) pour assurer la gestion et la maintenance de ces nouvelles installations
  • Sensibilisation des bénéficiaires à l’hygiène et à la santé

Les bénéficiaires

803 personnes dont 133 familles bénéficieront directement de l’accès à l’eau potable et à l’installation sanitaire de base