Augmentation du revenu et amélioration des conditions de vie des femmes de la communauté indigène de Meloqasa

État : En cours de financement | Nombre de bénéficiaires : 645 personnes

Durée du projet : 2018/2019, 4 mois

Lieu : Communauté de Meloqasa, Province d’Urubamba, région de Cusco, Pérou

Partenaire local

Rufada est une association sans but lucratif visant à fournir un soutien financier, administratif et technologique aux populations isolées et défavorisées de la Valle Sagrado à Urubamba au Pérou. Ses projets ont pour essence de respecter les savoirs traditionnels des communautés tout en développant des activités génératrices de revenus. Rufada a également déjà mené des activités concernant l’éducation des enfants et les bonnes pratiques sanitaires.

La problématique

La communauté andine de Meloqasa vit dans une zone rurale montagneuse. Elle possède des terres agricoles mais les systèmes d’irrigations trop peu nombreux ne permettent pas de les exploiter. Le marché touristique est quant à lui saturé. Le bétail est maigre et ne sert pas à la consommation car il est rare et important pour la production de laine. Selon un rapport du gouvernement municipal provincial plus de 93% des personnes vivant dans les zones montagneuses vivent dans des conditions de pauvreté, 68% sont considérées comme extrêmement pauvres. Le revenu mensuel moyen est de 200 soles (57 euros) soit 30% de moins que le seuil de subsistance péruvien.

Ce projet répond à plusieurs problématiques :

  • La lutte contre la pauvreté : Afin de lutter contre les chiffres présentés ci-dessus par le gouvernement local
  • La promotion des savoirs traditionnels : Afin de soutenir le savoir faire local et traditionnel et ne pas développer quelque chose qui irait à l’encontre des traditions locales
  • La promotion des bonnes pratiques sanitaires et alimentaires : Afin de lutter contre la malnutrition (prévalence de 35% dans le district d’Urubamba), les maladies diarrhéiques aigües et les infections respiratoires aigües
  • Une production de produits innovants : Les produits seront des housses d’ordinateur portable et d’Ipad en laine d’alpaga, répondant à un marché saturé de produits textiles traditionnels dans la ville de Cusco et aux alentours du Machu Picchu.

Ces besoins ont été évalués par notre partenaire Rufada grâce à des rapports officiels et également à des rencontre avec les populations bénéficiaires qui ont pu présenter leurs besoins.

Objectifs/activités

L’objectif global du projet est l’amélioration des conditions de vie des habitants de la communauté de Meloqasa.
L’objectif spécifique quant à lui est de permettre à cette communauté d’améliorer leurs conditions de vie grâce à l’augmentation du revenu des femmes et grâce à la diffusion de meilleures pratiques dans les domaines de la santé et de la nutrition.

  • Renforcement des compétences des femmes en matière de production et de vente de l’artisanat andin.
  • Construction d’un atelier de tissage dans la communauté bénéficiaire afin de renforcer les capacités de production des femmes.
  • Amélioration des pratiques communautaires dans le domaine de la santé et de la nutrition.
  • Mise en place d’une épicerie afin de faciliter l’approvisionnement en denrées alimentaires de base de la communauté de Meloqasa et des deux communautés voisines de Chupani et Chaullacocha.

Les bénéficiaires

Bénéficiaires directs : Ce sont les femmes tisserandes de la communauté de Meloqasa participant aux formations, soit 15 femmes, à travers le renforcement de leurs compétences, l’augmentation de leurs revenus, le renforcement de leurs capacités de gestion, de coordination et de production.
L’assistante couture est aussi une bénéficiaire directe du projet à travers le renforcement de ses compétences.
Pour finir, Victoria et Vilma, les futures tenantes de l’épicerie, le sont aussi grâce à l’augmentation des revenus de la famille et l’amélioration de leurs conditions de vie (hygiène, santé, nutrition).
Au total, 17 femmes de la communauté de Meloqasa sont des bénéficiaires directes du projet.

Bénéficiaires indirects : Il s’agit de l’association de couturières d’Urubamba qui sera créée à la fin du projet (3 femmes), de l’ensemble des membres des familles de la communauté de Meloqasa (104 personnes, 20 familles) et des 100 familles de la communauté de Chupani et Chaullacocha (520 personnes, 100 familles) qui bénéficieront de la proximité de la maison-épicerie qui sera construite.