Lutte contre la discrimination des enfants albinos – Amélioration des conditions de vie des personnes albinos

Lutte contre la discrimination des enfants albinos – Amélioration des conditions de vie des personnes albinos

État : Achevé | Nombre de bénéficiaires : plus de 200 enfants

Lieu : Thiès et Dakar

Partenaire local

ANAS (association nationale des albinos du Sénégal) a été crée le 14 mai 1997. Elle a pour objectifs de lutter pour le droit à la dignité des albinos et de sensibiliser les populations sur les conditions extrêmement difficiles dans lesquelles vivent les albinos au Sénégal.

RADI (Réseau Africain pour le Développement Intégré) est une ONG panafricaine créée en 1985 par un groupe de cadres africains qui ont voulu mettre en commun leurs expériences et leur savoir-faire.
Sa mission est de lutter contre la pauvreté, l’injustice et l’ignorance. Il s’est fixé comme objectifs la formation et l’organisation des populations selon une approche participative et populaire pour susciter leurs initiatives en vue de leur promotion et de leur autonomie.

La problématique

L’albinisme est très peu connu au Sénégal, beaucoup d’ignorance et de fausses croyances ont pour conséquence une discrimination des personnes albinos.
Elles sont marginalisées et restent bien souvent isolées, et victimes d’abus.
L’albinisme reste « tabou ». Les familles concernées cachent les personnes albinos dans leurs maisons, dont l’accès à l’éducation et à la santé leur est très difficile.
En outre, il existe très peu de professionnels de santé spécialisés dans ce domaine au Sénégal. Actuellement, aucun recensement des personnes albinos n’a été effectué au Sénégal, ce manque d’information freine la mise en place des projets et empêche une juste appréhension du phénomène.

Objectifs/activités

L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des albinos en particulier les enfants.

Activités menées :

  • Organisation de quatre journées de consultation médicale en médecine générale, ophtalmologie et dermatologie.
  • Achat et distribution de médicaments.
  • Achat et distribution de petits matériels de protection (lunettes, casquettes).
  • Prise en charge médicale pour certaines opérations chirurgicales.
  • Prise en charge des frais d’inscription et de scolarité d’enfants albinos.
  • Distribution de kits de fournitures scolaires à ces enfants.
  • Organisation de sessions de sensibilisation des enseignants sur l’albinisme.
  • Organisation de caravanes de sensibilisation sur les droits des personnes albinos à Thiès et à Dakar.
  • Animation d’émissions radio sur la protection et la défense des droits des personnes albinos.
  • Organisation de rencontres de sensibilisation auprès des autorités académiques.
  • Les bénéficiaires

    • Bénéficiaires directs : plus de 200 enfants
    • Bénéficiaires indirects : plus de 200 familles ainsi que le reste de la population sensibilisée à l’albinisme.