Construction d’une école maternelle, d’une école primaire et d’un collège à Saint-Louis

Construction d’une école maternelle, d’une école primaire et d’un collège à Saint-Louis

État : Achevé | Nombre de bénéficiaires : 1835 enfants chaque année

Lieu : Ndar Tout, Saint-Louis, Sénégal

Partenariat

Le partenaire local principal est l’Inspection Académique Régionale de Saint-Louis qui a agi en maître d’ouvrage

La problématique

  • Le projet s’est déroulé dans la Langue de Barbarie, zone située près de l’embouchure du fleuve Sénégal et l’océan, et qui regroupe 3 villages
  • La croissance démographique y est très rapide, la surpopulation a conduit à un exode des plus jeunes et à une alphabétisation difficile, faute d’infrastructures scolaires suffisantes et de manque de terrains disponibles.
  • La Langue de Barbarie ne dispose que de 11 écoles primaires (avec 60 élèves par classe), mais aucun établissement secondaire : les élèves de CM2 réussissant l’examen de passage au collège ne peuvent accéder à l’éducation secondaire faute de collèges à proximité.
  • Les quelques collèges autour de la Langue de Barbarie, sur l’île Saint Louis, sont quant à eux surpeuplés

Objectifs/activités

Le projet consistait à :

  • Agrandir une école élémentaire existante, l’école Dodds, en surélevant les bâtiments existants et en créant 7 classes supplémentaires et une bibliothèque
  • Transformer l’école Samba Ndiémé en collège : ses 11 classes permettent de recevoir plus de 550 élèves, et d’équiper une salle informatique pour les élèves et les habitants du quartier
  • Sur un terrain adjacent au collège, 2 salles de classes ont été transformées en école maternelle et une troisième salle a été construite, ainsi qu’une cuisine, un magasin de stockage et un logement administratif.

Les bénéficiaires

Environ 1835 chaque année scolaire:

  • Élèves scolarisés dans le collège Samba Ndiémé : environ 600 chaque année
  • Élèves scolarisés dans l’école élémentaire Dodds : environ 1000 chaque année
  • Élèves scolarisés dans l’école maternelle : environ 180 chaque année
  • Enseignants, professeurs, assistants dans les trois établissements : environ 55 chaque année