Pensionnat à Jodhpur

Pensionnat à Jodhpur

État : En cours | Nombre de bénéficiaires : 20 jeunes filles

Durée du projet : 34 mois, Mars 2017 – Décembre 2019

Lieu : Rajasthan, village de Setrawa, dans le désert du Thar, Inde

Projet financé en accord cadre par le Ministère des Affaires Étrangères du Grand Duché de Luxembourg


Partenaire local

Sambhali Trust est une association indienne qui lutte pour l’autonomisation des femmes et des filles issues des communautés les plus vulnérables de Jodhpur et de Setrawa, zone rurale du désert du Thar, à travers l’éducation et la formation professionnelle. Les programmes de Sambhali fournissent une éducation gratuite en hindi, anglais et mathématiques, ainsi que des cours de couture et de broderie afin de développer de compétences génératrices de revenus. Cette prise en charge a pour objectif global de renforcer les capacités des femmes intouchables en vu de promouvoir leur insertion économique et sociale au sein de la société indienne.

La problématique

Au Rajasthan, société patriarcale où la culture traditionnelle est très ancrée, les filles sont souvent perçues comme une charge pour la famille, et sont pour cette raison mariées très jeunes et ont peu accès à l’éducation. Cette situation est particulièrement répandue dans les zones rurales telles que Setrawa, village du désert du Thar à une centaine de kilomètres de Jodhpur.

Objectifs/activités

Le projet prévoit l’ouverture d’un pensionnat pour 20 filles âgées de 6 à 12 ans à Jodhpur, où elles seront scolarisées et pourront poursuivre leurs études primaires et secondaires. Le pensionnat permet aussi d’assurer une meilleure santé aux jeunes filles, grâce à l’accès aux soins et à une alimentation de qualité, et de prévenir les mariages précoces.
Outre la prise en charge des besoins quotidiens, le projet est pensé pour que les filles puissent s’épanouir grâce à un cadre de vie chaleureux, des cours de soutien scolaire pour les soutenir dans leurs études, et des activités culturelles, artistiques et sportives organisées par des volontaires de l’association.

Les bénéficiaires

  • Bénéficiaires directs : 20 jeunes filles du village de Setrawa, dans le désert du Thar.
  • Bénéficiaires indirects : Les familles des jeunes filles.