Mise en place d’un centre de réhabilitation pour les femmes Dalits victimes de violences de genre (Pondichéry, Inde)

En cours de financement | Nombre de bénéficiaires : +1500 femmes

inde-22
Durée du projet: 24 mois.
Partenaire local: ADECOM Network (Animation, Développement, Emplois et réseaux de Communication) – organisation qui a pour objectif de contribuer au développement des communautés indiennes défavorisées, et plus particulièrement des populations Dalits, des femmes et des enfants.

La problématique

  • La discrimination envers les filles et les femmes est très marquée en Inde : le taux de mortalité infantile des filles est très élevé et leur scolarisation est inférieure à celle des garçons
  • Les actes de violences envers les femmes sont aussi très répandus, selon le gouvernement indien une femme est violée toutes les 22 minutes et une sur trois a moins de 18 ans
  • Le système de caste indien est fondé sur le fait que les femmes et les hommes ne sont pas égaux. La population « Dalit » (aussi considérée comme « intouchable ») est totalement exclue du système de castes car ils exercent des métiers jugés impurs et dégradants
  • Les femmes Dalits (80 millions recensées en 2011) souffrent de discriminations, d’exclusion sociale et économique et de mauvais traitements : en 2013, un rapport de 32 ONG Indiennes a indiqué que 54,8 % d’entre elles ont subi un ou plusieurs actes de violence physique et 46,8 % ont subi un ou plusieurs actes de harcèlement ou d’agression sexuelle

Objectifs/activités

Le projet prévoit la création d’un centre de réhabilitation :

  • Capacité d’accueil : hébergement de 70 femmes en situation d’extrême vulnérabilité et accompagnement de 1500 femmes sur le long terme
  • Information sur les droits légaux et accompagnement juridique en vue de poursuites contre les agresseurs
  • Suivi médical et psychologique adapté
  • Accompagnement afin de développer les connaissances et préparer les femmes à une insertion professionnelle
  • Mise en place d’ateliers de sensibilisation aux problèmes des violences de genre (destinés aux hommes et aux femmes)

Les bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 1500 femmes et jeunes filles principalement Dalits (à partir de 14 ans) sur la durée du projet

Bénéficiaires indirects :

  • Entourage des femmes accueillies (activités de conseil et de médiation, et de sensibilisation auprès des hommes auteurs de non violence, sensibilisation des familles ou amies aux possibilités d’engager des procédures légales contre les violences domestiques)