Atelier Inde et Enfants des rues

Déroulement (1h15)

Introduction : L’Inde

atelier inde(1)L’atelier commence avec une petite introduction sur l’Inde. A travers des questions, l’animateur essaye de connaître ce que les enfants savent déjà de l’Inde. (« Sur quel continent se trouve l’Inde ? » « Quels animaux y-a-t-il ? » etc.). Des photos montrent différentes facettes du pays ; le Taj Mahal, les éléphants, la nourriture, les marchés. L’animateur leur demande ce qu’ils voient et ce qui est différent de chez nous. Les enfants se rendent compte que les fruits ne sont pas vendus comme chez nous mais dans des marchés à ciel ouvert, que les vaches sont saintes et ne peuvent pas être tuées et que le trafic est plus chaotique que chez nous etc. Il faut laisser assez des temps pour répondre à des questions éventuelles. Différents sujets peuvent être abordés ; la religion, l’éducation…

Les conditions difficiles en Inde

Dans un deuxième temps, les enfants voient que la vie en Inde n’est pas toujours facile, des photos aident à rendre certaines réalités plus intelligibles. Des photos d’enfants des rues peuvent les perturber, il est donc important que l’animateur donne des explications et qu’il réponde à toutes les questions éventuelles.

L’histoire de Victor

Après avoir expliqué la réalité de certains enfants des rues, l’animateur lira l’histoire de Victor. Ce récit sera suivi de certaines questions afin de provoquer une discussion. («  Décrivez le quotidien de Victor ! » «  Quelles solutions y-a-t-il pour Victor ? » «  Comment sera très probablement son futur ? » etc.). Après ce récit, il sera parlé plus globalement des enfants des rues en Inde, leurs conditions et pourquoi ils en sont arrivés là. Quelques solutions peuvent être proposées même s’il s’agit surtout d’un problème structurel.

Le jeu des sachets

A la fin de l’atelier, les enfants peuvent se mettre dans la peau d’un enfant des rues à l’aide du « jeu des sachets ». Ils doivent fabriquer un maximum de sachets en papier afin de gagner assez d’argent pour s’acheter de quoi manger. Au début l’animateur leur expliquera la vie de ces enfants et pourquoi ils doivent travailler pour survivre et faire survivre leurs familles. Après une première démonstration les élèves se mettent au travail. Après un quart d’heure, tous les sachets seront mis en commun et il sera évalué combien de nourriture ils pourraient acheter avec l’argent gagné théoriquement avec la fabrication des sachets. Les élèves verront ainsi de façon ludique, que la vie d’un enfant travailleur peut être très dure et monotone.

Infos techniques :

Langue : allemand

Outils issus de : Terre des Hommes