Construction de la première maison de retraite dans une plantation du Sri Lanka

État : Achevé | Nombre de bénéficiaires : 40 bénéficiaires par an

Durée du projet : 2012 – 2013

Lieu : Fernlands Estate, Central Province


Partenaire local

International Institute of Development Training (IIDT), constitue la branche non lucrative d’un cabinet de consultants nommé EML, créé initialement par Ernst & Young et DHV Hollande en 1993 à Colombo avant d’être confié à l’équipe locale en 2004. IIDT mène de nombreux projets de développement en partenariat avec de grands bailleurs comme la Banque Mondiale et la Banque Asiatique de Développement, dans la construction, l’environnement, les enquêtes socio-éducatives, le conseil en management, la formation professionnelle, l’encadrement d’équipe, l’évaluation de projets de grande envergure etc.

La problématique

Les zones de plantations sont confrontées à une importante croissance démographique qui précipite la paupérisation de la population. Les ressources économiques sont prioritairement redirigées vers le fonctionnement du ménage et la prise en charge des enfants. Lorsque les enfants sont encore en bas âge, les femmes âgées s’en occupent et prennent dans le même temps part aux tâches de la maison. Cependant, dès que les enfants atteignent l’âge d’aller à l’école, les personnes âgées se retrouvent inactives et représentent alors une charge pour la famille. Les personnes âgées se retrouvent alors seules, sans revenus, ni aides possibles de leur famille ou de la communauté.
Le système de retraite appliqué aux ouvriers des plantations est un système de versement d’une prime conséquente en fin de carrière, allocation souvent investie immédiatement dans une amélioration immédiate des conditions de logement et d’équipement, ou consacrée aux enfants, au lieu d’être épargnée pour l’avenir.
Ainsi, bon nombre de personnes âgées n’ont d’autres choix que de continuer le travail dans les plantations, avec toute la pénibilité induite par ce travail.

Objectifs/activités

Construction d’un centre d’hébergement pour hommes et femmes âgés et maintenance locale

Les bénéficiaires

40 personnes âgées vivant dans les plantations de thés par an