Extension de l’internat filles du centre administratif d’Ampasipotsy

État : En cours de financement | Nombre de bénéficiaires : 150 jeunes filles

Durée du projet : 2018/2019, 8 mois

Lieu : Fokontany Ampasipotsy – Commune Rurale de Maroharona –Région Bongolava – Madagascar

Partenaire local

ASA (Ankohonana Sahirana Arenina) est une ONG de solidarité internationale créée en 1991 sous l’égide de la Conférence Inter-Franciscaine de Madagascar (CIFM).

Elle mène des activités spécifiques dans le domaine de l’action sociale en faveur des groupes marginalisés et démunis de la population malgache. L’ASA a comme objectifs :

  • de leur apporter l’aide physique et morale nécessaires.
  • d’enrichir leur niveau d’instruction, culturel, social et spirituelle.
  • de promouvoir des activités de développement visant à leur réinsertion.

Son programme de réinsertion est destiné aux sans-abris d’Antananarivo que l’ASA fait migrer dans le Moyen-Ouest, après avoir suivi différentes formations, afin qu’ils deviennent ou redeviennent paysans. Ce programme se décompose en trois phases.

Tout d’abord, suite à un travail d’animation de rue effectué préalablement, des familles sans-abris (15 à 20, qui constitue une promotion chaque année) sont accueillies au centre d’action sociale d’Andrainarivo où elles passent une année à être alphabétisées et à régulariser leur situation administrative.
Ensuite, l’année suivante, elles sont accueillies au centre d’action sociale d’Antanety, situé à 17 km de Tananarive, où elles choisissent et se perfectionnent dans une activité (culture, élevage etc.) et acquièrent les connaissances nécessaires à leur futur métier d’exploitant.
Pour finir, la troisième année, l’ASA installe les familles définitivement à Ampasipotsy, dans le Moyen-Ouest, à 200 km de Tananarive, sur un site d’environ 20 000 ha concédé par l’Etat malgache à l’ASA. Chaque famille y est dotée d’environ 3 ha de terres et l’ASA y a mis en place un dispensaire et une école à l’usage des familles ainsi réinsérées.

Actuellement, 20 promotions ont été installées sur la zone de migration de l’ASA (ZMA) dans la Région Bongolava. Elles occupent 20 villages dont le centre administratif est Ampasipotsy. Les maisons sont réalisées en dur et ont été progressivement améliorées au fil des années. La population de la ZMA compte 500 familles, soit environ 3000 personnes, installées sur des milliers d’hectares.

Pour l’ensemble de ces familles et leurs enfants cette prise en charge par l’ASA constitue une réelle seconde chance.

La problématique

Dès le début de son programme, l’ASA s’est toujours souciée de l’aspect éducatif des enfants des familles qu’elle installait sur sa zone de migration. Au fil des années, le besoin d’un niveau secondaire s’est vite ressenti vue le nombre d’élèves sur le centre Ampasipotsy qui augmentait de plus en plus. L’ASA a donc construit un collège pour les élèves qui avaient terminé le niveau primaire. Comme certains villages construits par l’ASA étaient implantés assez loin du centre administratif d’Ampasipotsy, cela présentait une difficulté majeure pour les enfants issus de ces villages à cause de l’éloignement. De ce fait, l’ASA a construit à partir de 2010, un internat pour permettre à ces élèves d’être reçus au centre d’Ampasipotsy en interne. A partir de là, filles et garçons avaient chacun leur propre dortoir. Actuellement, le dortoir des filles compte 110 personnes au lieu de 50 normalement. Le manque de places engendre donc un sureffectif et les filles sont obligées de se mettre par 2 ou 3 sur un lit pour pouvoir tenir dans le dortoir. Elles ne sont donc pas dans les meilleures conditions pour étudier et leur scolarité, leur chance d’avoir accès à l’éducation, en est impactée ainsi que leur vie future. De plus, l’accès à l’éducation est aussi un enjeu particulier pour le développement de soi, l’égalité hommes-femmes et la transmission du savoir aux futures générations.

Objectifs/activités

L’objectif général du projet est de rendre l’éducation accessible à chaque enfant de la ZMA en augmentant la capacité de l’internat filles du centre administratif d’Ampasipotsy grâce à la construction d’un nouveau dortoir (50 lits) accompagné de nouveaux blocs sanitaires (latrines) et d’une clôture entourant le site et améliorant ainsi le cadre de vie et l’encadrement sécurisé des 110 jeunes filles de l’internat.

Le déroulé des activités prévues est le suivant:

  • Construction et équipement d’un nouveau dortoir (50 lits)
  • Construction de deux nouveaux blocs sanitaires
  • Construction du mur de clôture et aménagement du site de l’internat (plantations d’arbustes et de fleurs)
  • Formation des jeunes filles aux règles de vie en communauté, à la gestion de l’internat et à l’entretien des nouvelles infrastructures afin que celles-ci perdurent.

Les bénéficiaires

Les bénéficiaires de ce projet sont les 110 jeunes filles de l’internat du centre d’Ampasipotsy scolarisées dans les écoles primaires ou secondaires de la ZMA.